<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=384834308691934&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Professions libérales et fiscalité : pourquoi est-il préférable d'acquérir une voiture neuve ?

4mn de lecture
Par Quentin DEBROU, le 9 février 2021
Directeur Commercial Véhicules Neufs pour l'Ouest de l'île, je vous accompagne dans le choix de votre véhicule de société, qu’il soit thermique ou électrique à 2 ou 5 places avec ou sans aménagement. Mode de financement, incidence fiscale, entretien et garantie, j’ai les outils pour vous apporter sérénité et confort.

Pour renouveler le parc automobile français et soutenir la filière auto, le gouvernement a mis en place une série de dispositifs incitatifs régulièrement prolongés. Éligibles à ces avantages fiscaux et autres bonus, les professions libérales ont aujourd’hui tout intérêt à investir dans une voiture neuve. Attention, après avoir lu cet article vous allez foncer chez votre concessionnaire !

 

Voiture neuve : Jusqu’à 30.000€ d’amortissement !

S’il y a différents moyens de financer un véhicule professionnel et qu’ils disposent tous de leurs propres avantages, l’achat comptant ou via un emprunt reste le seul moyen de bénéficier de déductions fiscales sur l’amortissement. 

Concrètement, le montant amorti sera calculé en fonction de l’année d’acquisition de la voiture et du taux d’émission de CO2 émis par kilomètre. Depuis le 1er janvier 2020, les voitures neuves bénéficient d’un amortissement s’appliquant également en 2021 et pouvant aller jusqu’à 30.000 euros pour les véhicules émettant moins de 20 g/km. Clairement un appel du pied à investir dans un véhicule électrique

 

Le plafond passe ensuite à :

  • 20 300 € si le taux d’émission est compris entre 20 et 49 g/km. 
  • 18 300 € si le taux d’émission est compris entre 50 et 135 g/km pour les voitures achetées avant le 1er janvier 2021 et entre 50 et 130 g/km pour les voitures achetées à partir du 1er janvier 2021.
  • 9 900 € si le taux d’émission est supérieur ou égal à 135 g/km pour les voitures achetées avant le 1er janvier 2021 et 130 g/km pour les voitures achetées à partir du 1er janvier 2021.

 

Comme nous l’expliquons dans cet article, il est donc particulièrement intéressant d’acheter un véhicule hybride rechargeable pour bénéficier du meilleur montant d’amortissement.

Notez, et c’est une précision importante, que pour bénéficier de cette déduction fiscale la voiture neuve doit être acquise à titre professionnel et donc inscrite au registre des immobilisations.

Enfin, si la voiture est achetée à crédit, les intérêts d’emprunt sont également déductibles fiscalement. 

profession libérale voiture neuve déduction taxes

 

Bonus et prime à la conversion : Vous avez jusqu’au 30 juin ! 

Le renouvellement du parc automobile français doit permettre de répondre à un double objectif : le rendre plus écologique et soutenir la filière automobile dans le contexte de crise sanitaire et économique. C’est dans cette optique que le gouvernement a annoncé le 6 novembre 2020 le prolongement des dispositifs de bonus écologiques et de prime à la conversion. Les barèmes de 2020 pour répondre à la crise Covid restent en vigueur jusqu’au 30 juin 2021. De nouveaux barèmes devraient prochainement être annoncés et applicables à compter du 1er juillet 2021.

 

Depuis le 21/01/2021 et applicable dans les Outre-Mer, l’achat d’une voiture neuve par une personne morale (et donc un professionnel exerçant en tant que libéral) permet de bénéficier d’un bonus écologique : 

 

  • de 27% du coût d’acquisition TTC du véhicule (plafonné à 6 000 € pour une personne morale) pour un véhicule électrique ou hydrogène de moins de 45.000 € dont le taux de CO2 est au maximum de 20 g/km.
  • de 4 000 € pour un véhicule électrique ou hydrogène compris entre 45.000 € et 60.000 € dont le taux de CO2 est au maximum de 20g/km ou pour un véhicule de plus de 60.000 € dont le taux de CO2 est au maximum de 20 g/km.
  • de 3 000 € pour un véhicule hybride rechargeable de 50.000 € maximum dont le taux de CO2 est compris entre 21 et 50 g/km et dont l’autonomie est supérieure à 50 km.

 

profession libérale voiture neuve voiture electrique

 

Ce bonus écologique est cumulable avec la prime à la conversion. Pour les professions libérales qui acquièrent leur voiture à titre professionnel, celle-ci est conditionnée à la reprise d’un ancien véhicule et permet de bénéficier d’une prime de 2500 € pour les véhicules électriques dont le taux d’émission est inférieur ou égal à 20 g/km, ou pour les véhicules hybrides rechargeables dont le taux de CO2 est compris entre 20 et 50 g/km et dont l’autonomie électrique est supérieure à 50 km.

Entre les déductions fiscales, bonus et autres primes, le premier semestre 2021 est clairement propice à l’achat d’une voiture neuve et écologique.

 


Vous exercez une profession libérale et souhaitez bénéficier de conseils avant de changer de voiture ? Pensez à consulter notre page dédiée ou à télécharger notre guide.
Télécharger guide achat professions libérales changer voiture
  

Catégories: Professions liberales

Articles similaires

Professions libérales et indépendants : et si votre prochaine voiture était un utilitaire ?

Pour renouveler le parc automobile français et soutenir la filière auto, le gouvernement a mis en place une série de dispositifs incitatifs régulièrement prolongés. Éligibles à ces avantages fiscaux..

Topics: Professions liberales

Professions libérales : LLD, LOA, ou crédit bail ? Quelle fiscalité en 2021 ?

Pour renouveler le parc automobile français et soutenir la filière auto, le gouvernement a mis en place une série de dispositifs incitatifs régulièrement prolongés. Éligibles à ces avantages fiscaux..

Topics: Professions liberales

Quelle fiscalité pour une acquisition en LOA en profession libérale ?

Pour renouveler le parc automobile français et soutenir la filière auto, le gouvernement a mis en place une série de dispositifs incitatifs régulièrement prolongés. Éligibles à ces avantages fiscaux..

Topics: Professions liberales