<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=384834308691934&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

TCM (Total Cost of Mobility) : Le nouveau TCO à considérer dans la gestion de votre flotte automobile ?

4mn de lecture
Par Nabil BENHACENE, le 3 juin 2021
Conseiller commercial Entreprise pour l’Ouest de l’île, véhicules utilitaires ou de tourisme, thermique ou électrique, je dispose d’une large gamme répondant à l’ensemble des besoins professionnels. Au plus proche de mes clients, j’analyse, je conseille et je vous accompagne dans le choix de votre mobilité de demain. Solutions de financement, incidence fiscale, entretien et garantie, j’ai les outils pour vous apporter sérénité et confort.

Tous les gestionnaires de flotte automobile connaissent le fameux TCO (Total Cost of Ownership), qui consiste à prendre en compte l’ensemble des coûts directs et indirects engendrés par la flotte auto de l’entreprise, et savent combien son calcul est déterminant dans l’optimisation d’une flotte d'entreprise.

Mais avec l’apparition des technologies électriques et hybrides et plus largement la prise de conscience de l’impact environnemental de nos déplacements, un nouvel indicateur a fait son apparition dans le jargon des gestionnaires de flotte auto : le TCM pour Total Cost of Mobility. Comme son cousin TCO, il vise à prendre en compte un maximum de paramètres. Mais là où le TCO se limite aux véhicules, le TCM s’attache à la mobilité des collaborateurs au sens large

Ce nouvel indicateur, très pertinent, ne signe pas pour autant l’arrêt de mort du TCO. Nous considérons plutôt qu’ils sont, pour l’instant, complémentaires. Explications.

TCO et efficacité énergétique pour mesurer son “coût véhicule”

Le TCO reste à nos yeux l’indicateur le plus fiable pour mesurer au plus juste les dépenses engendrées par la flotte automobile sur le budget de l’entreprise. Financement (crédits et/ou loyers), amortissement, frais d’utilisation (carburant, amendes,...) et d’entretien (réparation, vidange, révision, panne, immobilisation,...), charges (assurance, TVS, sous-traitants,...) et frais annexes (temps de travail, formations,...) sont autant de paramètres qui entrent dans le calcul du TCO et permettent d’avoir une idée très précise du coût de chaque véhicule.

TCO et efficacité énergétique pour mesurer son “coût véhicule”

Le calcul du TCO implique aujourd’hui de prendre en compte un nouveau paramètre : l’efficacité énergétique. Ce nouvel indicateur est directement lié à l’apparition de véhicules électriques et hybrides dans les flottes auto et calcule l'énergie dépensée en kilowattheure (kWh/100 km) pour chaque déplacement effectué. Il révèle notamment l’intérêt d’optimiser le mix énergétique de sa flotte automobile.

Le calcul du TCO et de l’efficacité énergétique nécessite par ailleurs d’avoir des données fiables (grâce à la télématique embarquée) et des outils de traitement efficaces (grâce à un logiciel de gestion performant).

 

Le TCM pour aller (beaucoup) plus loin

Le TCO privilégie donc une approche centrée sur le véhicule et son coût pour l’entreprise. Le TCM dépoussière cette vision en prônant une vision centrée sur le collaborateur et qui prend en compte l’ensemble des coûts liés à sa mobilité. Cela concerne donc également l’utilisation de transports autres que les véhicules d’entreprise (bus, avion, taxis, location de deux-roues,...) ou encore l’hébergement et la restauration lors des déplacements.

 

Ainsi, non seulement le gestionnaire de flotte adopte une vision à 360° mais il se donne également les moyens d’optimiser les coûts, soit en questionnant l’intérêt d’effectuer tel ou tel déplacement, soit en mobilisant des solutions de mobilité alternatives ou douces. En ce sens, le TCM va permettre de calculer l’impact de la mise en place de solutions modernes comme l’autopartage, le covoiturage, le télétravail ou encore l’écoconduite.

 

Sur un plan purement fiscal, le TCM permet évidemment de prendre en compte les exonérations et subventions liées à l’achat et l’utilisation de véhicules propres. Mais pas seulement puisqu’il prend aussi en compte d’autres dispositifs favorisant une mobilité douce comme les forfaits mobilités durables. Mis en place par la LOM (Loi d’Orientation des Mobilités) ils ont pour but d’inciter les salariés à utiliser d’autres modes de transports pour leurs trajets domicile-travail. 

 

TCO et TCM (pour l’instant) complémentaires

L'environnement (sans jeu de mot) du gestionnaire de flotte évolue. Le nombre de paramètres qu’il doit gérer et prendre en considération grossit dans le sillage de l’apparition de nouvelles technologies et réglementations. Ce peut être vécu comme une contrainte ou au contraire une opportunité. C’est bien évidemment cette seconde vision que nous prônons.

Adopter cette approche implique inévitablement de modifier le mix énergétique de sa flotte automobile en investissant progressivement dans des véhicules électriques et/ou hybrides. Mais c’est aussi adopter une vision moderne, dynamique et globalisée de sa flotte en intégrant un nouvel indicateur comme le TCM qui ouvrira la voie à de nouveaux usages. 

TCO et TCM (pour l’instant) complémentaires

Dans un premier temps, le TCM viendra en complément du TCO car ce dernier permet de conserver un indicateur de référence et des repères tant que la transition vers des véhicules propres et une mobilité douce n’est pas achevée. Ils sont donc pour l’instant parfaitement complémentaires. 

A terme, il n’est pas interdit de penser que le TCM viendra totalement supplanter le TCO. La transition énergétique des flottes d’entreprises vers le tout électrique ou hybride est envisagée à l’horizon 2030.


Vous souhaitez en savoir plus sur la transformation énergétique de votre flotte automobile ? N'hésitez pas à consulter notre page dédiée ou à télécharger notre guide !

Nouveau call-to-action

Catégories: Mix energetique

Articles similaires

Mix énergétique : pourquoi l'électrique reste l'option la moins polluante ?

Tous les gestionnaires de flotte automobile connaissent le fameux TCO (Total Cost of Ownership), qui consiste à prendre en compte l’ensemble des coûts directs et indirects engendrés par la flotte..

Topics: Mix energetique

Décarbonation et transition énergétique : la voiture électrique est-elle toujours le choix évident ?

Tous les gestionnaires de flotte automobile connaissent le fameux TCO (Total Cost of Ownership), qui consiste à prendre en compte l’ensemble des coûts directs et indirects engendrés par la flotte..

Topics: Mix energetique

Quelles motorisations choisir pour sa flotte d'entreprise ? Pour quels usages ? Quels utilisateurs ?

Tous les gestionnaires de flotte automobile connaissent le fameux TCO (Total Cost of Ownership), qui consiste à prendre en compte l’ensemble des coûts directs et indirects engendrés par la flotte..

Topics: Mix energetique