<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=384834308691934&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Pourquoi "l'usage" doit rester le premier critère de choix d'énergie pour votre flotte automobile ?

4mn de lecture
Par Sébastien GEORGES, le 1 juin 2021
Conseiller commercial Entreprise pour le Sud de l'île, j’ai une solide expérience dans l’analyse des besoins professionnels, au sein de l’équipe Renault Pro+ je construis avec vous une offre clés en mains afin de résoudre vos problématiques métiers. Soyons clair et précis, soyons Pro+

Jamais les gestionnaires de flotte n’ont eu autant de choix pour composer le mix énergétique de leur parc automobile. Véhicules thermiques, hybrides, électriques et bientôt hydrogènes sont autant d’alternatives crédibles. Et si l’avenir est clairement à l’électrique et de manière générale aux véhicules dits “propres” (émettant moins de 50 grammes de CO2 par kilomètre), cela ne signifie pas qu’il faut se ruer sur les voitures électriques ou hybrides sans prendre en considération le principal critère dans le choix du mix énergétique de sa flotte : l’usage ! On vous explique pourquoi.

 

 

Pourquoi optimiser le mix énergétique de sa flotte ?

Ce n’est pas nouveau. Un gestionnaire de flotte a toujours dû faire des choix sur le type de véhicule qui compose sa flotte et sur leur motorisation. Mais là où avant ce choix se limitait en gros à “essence ou diesel ?”, la technologie électrique est passée par là. Il s’agit désormais d’arbitrer entre véhicules thermiques, 100% électriques ou hybrides.

Pour accélérer la transition écologique des flottes automobiles, l’Etat propose tout un panel de subventions et d’exonérations fiscales afin d’inciter à l’achat de véhicules électriques ou hybrides rechargeables. Il est donc tentant (et même conseillé !) d’en profiter. 

 

Au-delà de l’effet d’aubaine, c’est la fin programmée du diesel et à plus long terme de tous les moteurs thermiques qui guide la nécessité de s’orienter vers des technologies plus modernes et respectueuses de l’environnement.

 

Enfin, à très (très) court terme, l’optimisation du mix énergétique de sa flotte automobile va permettre de faire des économies substantielles. Un véhicule électrique ou hybride rechargeable est en effet beaucoup moins cher à l’utilisation qu’un véhicule thermique que ce soit sur le plan énergétique (dépense carburant) comme au niveau de l’entretien. 

 

Comment l’usage permet d'optimiser le mix énergétique de sa flotte automobile ?

Après le “pourquoi”, vient logiquement la question du “comment”. Car pour réussir la transition écologique de sa flotte automobile et optimiser son mix énergétique, il faut évidemment procéder avec discernement. 

 

Dans notre article Comment optimiser le mix énergétique de votre flotte automobile, nous expliquons notamment qu’il est nécessaire, avant d’investir dans des véhicules électriques ou hybrides rechargeables, d’anticiper la manière dont ils seront rechargés. Un paramètre essentiel pour l’optimisation de son mix énergétique et la bonne utilisation quotidienne des véhicules par les collaborateurs.

Mais le critère numéro 1 sur lequel nous insistons dans l’article cité plus haut (et auprès de nos clients !) c’est l’usage. Pour faire simple, les besoins sont évidemment diamétralement différents entre un salarié qui roule toute la journée et partout sur l’île dans un utilitaire, et un autre qui effectue principalement de courts trajets bi-quotidiens. Dans ce cas, non seulement il ne faut pas le même type de véhicule mais pas non plus la même motorisation.

 

mix energetique automobile - renault

 

Voici comment l’on pourrait schématiser le type de véhicule en fonction du profil d’utilisateur : 

  • Les véhicules thermiques de la flotte automobile doivent prioritairement être attribués aux collaborateurs effectuant des trajets longs et qui vont régulièrement dans les hauts. Les économies de carburant de l’électrique ou l’hybride rechargeable sont beaucoup moins spectaculaires sur ce type de déplacements et le collaborateur n’a pas à s’inquiéter de l’autonomie de son véhicule. 

  • Les véhicules hybrides rechargeables sont idéaux pour effectuer des trajets courts et urbains mais aussi longs sur voie rapide. Le moteur électrique se met en route lorsque la vitesse est peu importante (en ville ou dans les embouteillages) et le moteur thermique prend le relais dès que la vitesse augmente ou que la batterie est déchargée (toujours rassurant pour l’utilisateur). C’est le compromis parfait et la solution idéale pour engager la transition énergétique de sa flotte.

  • Les véhicules électriques sont parfaits pour les trajets courts ou moyens dans les bas jusqu’à mi-hauteur. Ils permettent d’effectuer, selon le modèle, entre 200 et 400 kilomètres par jour sans être rechargés avec un confort de conduite sans égal. C’est la solution idéale pour les trajets domicile-travail et pour tous les usages urbains. D’un point de vue strictement environnemental, c’est bien évidemment la solution la plus propre.

 

De l’importance de l’efficacité énergétique

Si l’usage doit donc guider le choix du mix énergétique de sa flotte automobile, il ne suffit pas de le dire pour le faire. Encore faut-il s’assurer avec des données concrètes que l’on ne fait pas fausse route et que chaque véhicule est bien utilisé de la manière la plus optimale par le bon collaborateur.

Pour ce faire, on utilise un nouvel indicateur de référence : l'efficacité énergétique. Une nouvelle donnée qui s’exprime en kilowatt-heure pour 100 kilomètres (kWh/100 km) et mesure l'énergie dépensée pour chaque déplacement. L’efficacité énergétique n’est pas figée mais évolue en fonction des usages comme nous l’expliquons dans notre article : Efficacité énergétique, TCO : quels indicateurs suivre pour gérer efficacement sa flotte automobile.

 

mix énergétique automobile - TCO

Enfin, pour une prise en compte plus globale du coût de la flotte automobile et plus largement encore de l’ensemble des mobilités au sein l’entreprise, un autre indicateur particulièrement moderne et pertinent fait son apparition auprès de gestionnaires de flotte auto : le TCM. Pour tout savoir plus sur le Total Cost of Mobility, consultez notre article : TCM : le nouveau TCO à considérer dans la gestion de votre flotte automobile.  

 


Vous souhaitez en savoir plus sur la transformation énergétique de votre flotte automobile ? N'hésitez pas à consulter notre page dédiée ou à télécharger notre guide !

Nouveau call-to-action

Catégories: Mix energetique

Articles similaires

Comment se recharge une voiture hybride ?

Jamais les gestionnaires de flotte n’ont eu autant de choix pour composer le mix énergétique de leur parc automobile. Véhicules thermiques, hybrides, électriques et bientôt hydrogènes sont autant..

Topics: Mix energetique

Mix énergétique : pourquoi l'électrique reste l'option la moins polluante ?

Jamais les gestionnaires de flotte n’ont eu autant de choix pour composer le mix énergétique de leur parc automobile. Véhicules thermiques, hybrides, électriques et bientôt hydrogènes sont autant..

Topics: Mix energetique

Décarbonation et transition énergétique : la voiture électrique est-elle toujours le choix évident ?

Jamais les gestionnaires de flotte n’ont eu autant de choix pour composer le mix énergétique de leur parc automobile. Véhicules thermiques, hybrides, électriques et bientôt hydrogènes sont autant..

Topics: Mix energetique